Métabolites organiques urinaires (MOU)

Les quelques 400 souches différentes de bactéries qui constituent la flore intestinale représentent environ 1014 bactéries, soit environ 700 gr. du poids total d’un adulte. La méthode consiste à repérer la présence en trop grande quantité dans la flore intestinale de ces micro-organismes pathogènes par l’identification de leurs métabolites spécifiques dans l’urine. Ce profil urinaire permet de confirmer ou d’infirmer la présence de ces organismes pathogènes et l’importance de leur développement.

Il permet de déterminer : suite au

· une dysbiose intestinale par les marqueurs bactériens

· une candidose chronique par les marqueurs fongiques

Ce test est capital pour le diagnostic et le suivi des candidoses digestives si elle est suspectée par le résultat du questionnaire.

Prix : env. 200 CHF non remboursé

Intolérances alimentaires

Les phénomènes d’intolérances alimentaires sont des réactions inappropriées à certains aliments dues à un trouble de la perméabilité intestinale. Elles correspondent à une réaction d’hypersensibilité retardée de type 3. Elle s’effectue par la mesure sérique des IgG4, ce qui permet d’avoir une bonne appréciation des hypersensibilités aux protéines de l’alimentation.

Leur traitement repose essentiellement sur :

· la reconnaissance et l’éviction plus ou moins longue des protéines sensibilisantes

· la correction de l’hyperperméabilité membranaire de l’intestin toujours sous-jacente

· la réduction de l’inflammation

· l’équilibre du pH

De plus, il est possible de diminuer l’intolérance aux aliments détectés par une technique réflexe afin d’accélérer les résultats. Voir intégration réflexe sympathique.

Protéinogramme sérique (CEIA)

Ce test repose sur une méthode originale permettant d’évaluer la réponse dynamique du sérum soumis à une série de réactifs. Le comportement du sérum permet de proposer une série d’hypothèse dans le domaine de la thérapeutique, du diagnostic et du pronostic. Ce test évalue la qualité de la réponse immunitaire, l’encrassement mésenchymateux, et dépiste les systèmes organiques défaillants. Il est particulièrement utile dans toutes les situations pathologiques mal définies par la symptomatologie, dans le suivi des pathologies auto-immunes, et en général dans tous les cas où les symptômes ou les maladies tendent à la chronicité.

Profil des acides gras érythrocytaires

Sources d'énergie, composants des membranes cellulaires et régulateurs de l’inflammation, les acides gras sont essentiels à la bonne santé. Ils sont dosés dans les membranes érythrocytaires ce qui donne une indication sur une longue période.

Ce profil est proposé dans le suivi de pathologies inflammatoires impliquant un déséquilibre du rapport w3/w6. Ce qui est toujours le cas dans les maladies dégénératives chroniques (SEP, PCE).

Les acides gras suivants sont testés : Polyinsaturés Omega 3, polyinsaturés Omega 6, mono insaturés omega 7 et Omega 9, saturés, trans, rapports w3/w6, indice Omega 3

Bilan des neurotransmetteurs

Les neurotransmetteurs ou neuromédiateurs sont des peptides qui agissent au niveau du cerveau. Elles régissent l’humeur, le comportement, les émotions, la motivation, les capacités d’apprentissage, la vitalité.

La perturbation d’un ou plusieurs de ces neurotransmetteurs peut-être à l’origine de troubles tels que : Burn-out, dépression, anxiété, envie de grignoter, prise de poids, fatigue, manque de motivation, dévalorisation, trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité.

Il est actuellement facile d’effectuer un dosage des neurotransmetteurs à partir du sang et des urines (Brain Screen). Cet examen permet un diagnostic biologique précis et personnalisé de leurs perturbations. Le déséquilibre de certains d’entre eux peut-être la conséquence de carences nutritionnelles.

La prise en charge alimentaire, micro-nutritionnelle et naturopathique permet de réajuster les perturbations des neurotransmetteurs.

Bilan des carences en vitamines et minéraux

Stress oxydatif et profil des antioxydants

Les radicaux libres engendrés par la pollution, une alimentation déséquilibrée, le tabac, le soleil, l’excès de sport ou un mode de vie stressant peuvent endommager l’ADN et provoquer, à terme, une inflammation et diverses maladies. La surveillance du bon équilibre entre ces radicaux libres et les défenses de l’organisme pour les neutraliser est donc essentielle.

Insulino-résistance

Ce test est effectué lors de suspicion de diabète de type 2 ou lors d’antécédents familiaux. Prise de poids au niveau de la ceinture abdominale avec difficulté d’amaigrissement.